0-3 ans·3-5 ans·Les livres récents

Le Creux de ma main 

 

IMG_5848

Ca va finir par se voir, mais en règle générale, je préfère les vieux livres (et ceux édités par L’école des loisirs). C’est pas que je sois sectaire, encore que, mais c’est que dans la jungle de la littérature jeunesse, j’aime avoir des repères qui me permettent souvent de viser juste. De même, pour des raisons pratiques d’encombrement, de confort de lecture, et de nomadisme, je préfère souvent les petits aux grands formats. Heureusement que parfois, j’aime aussi me laisser surprendre…

Ce fut notamment le cas avec ce très joli album grand format découvert par hasard dans le bac « Nouveautés » du Pêle-mêle. D’abord, difficile de résister à une petit fille qui a une coupe au carré (faites des garçons, vous verrez bien). Ensuite, ça ne se voit pas ici, mais l’illustration se déploie sur la 1ère et la 4ème de couverture, et… ben c’est très joli. Enfin, j’aime beaucoup l’imprimé de la blouse de la petite fille. Ca fait beaucoup de bonnes raisons, non?

Et à l’intérieur alors? Peu de textes, mais de très jolies illustrations, qui en plus étanchent ma soif de motifs (et d’imprimés donc).

Le motif du vase de porcelaine, et l’irrésistible détail des Legos.

IMG_5818

Le motif de la boîte à trésor et son petit monde plein d’enfance:

IMG_5850

Ce qui ne gâche rien à cet enchantement visuel, c’est que l’histoire est d’une grande tendresse, sans pour autant être mièvre. La petite fille de la couverture recueille nombre de choses délicates dans ses petites mains d’enfants, des mains aussi douces qu’elles peuvent être maladroites, et qui renferment des trésors nourris d’émerveillement et de curiosité. En feuilletant l’album, j’avais remarqué la délicatesse de ses illustrations et de son univers narratif. Mais je n’avais pas vu la fin. A la fin, la petite fille recueille dans ses petites mains ce qu’il y a de plus précieux et de plus délicat dans son petit monde…

IMG_5851

Et ça, et bien ça m’a bien émue.

Histoire d’en rajouter une couche, James adore lire ce livre avec son frère, qu’il couvre de bisous un peu oppressants dès qu’on lit la dernière page. A ce stade de leur relation, je pense que la signification de ces bisous gluants échappe un peu à Marcus, mais il est sûr qu’elle ne m’échappe pas, à moi.

Le Creux de ma main de Laëtitia Bourget, illustré par Alice Gravier, édité par Sarbacane en 2010 (0-5 ans)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le Creux de ma main  »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s