3-5 ans·Les livres récents

Comment éduquer son mammouth (de compagnie)

J’ai déjà parlé de ma marraine, à qui je dois moult émotions littéraires, et un chouette starter’s pack de la littérature pour enfants reçu à la naissance de James. Il est donc temps de parler de la marraine de James (oui, c’est un blog familial, c’est le concept). Pour Noël, cette dernière avait réservé pour les nombreuses fratries de la famille une jolie surprise, des albums dédicacés d’un jeune* auteur belge, Quentin Gréban. Bon, j’avoue, je ne le connaissais pas, alors que c’est visiblement un auteur très productif, qui a publié de nombreux albums originaux, mais aussi des « reprises » de récits bien connus (Livre de la Jungle, Pinnochio…). Chaque fratrie a donc reçu un livre, les nôtres ont reçu un album qui s’appelle Zephyr, mais comme James a le privilège d’être le petit filleul, il a également reçu un album dédicacé à son nom, la classe:

IMG_6570

Revenons-en donc à nos éléphantidés. Comment éduquer son mammouth (de compagnie) (j’adore les parenthèses en général, et j’adore ces parenthèses en particulier), livre dix règles de base pour gérer au quotidien les différents aléas liés à l’entretien d’un mammouth (de compagnie). Au final, ce n’est pas beaucoup plus difficile à gérer qu’un enfant de base, c’est juste un peu « plus ». Un peu plus encombrant, un peu plus sale, un peu plus gourmand… Rien d’insurmontable en somme.

Pour commencer, on veille à son équilibre alimentaire:

IMG_6572
Aucune différence avec mes enfants ici, ambiance pasta à tous les repas

On s’assure également qu’il pratique régulièrement une activité sportive qui lui permettra de conserver son physique d’athlète et sa souplesse légendaire. Petit détail bien vu: le mammouth, comme James (ok, il a arrêté, y’avait trop de filles – on en parle une autre fois si vous voulez), fait de la danse classique (avec la même élégance).

IMG_6573

Et alors, last but not least, LA planche qui a définitivement conquis nos coeurs, et pour cause, c’est celle-ci:

IMG_6574

Ben oui, Elmer forever.

Résumons la situation: un titre irrésistible, une petite héroïne délicieuse et stylée (là ça se voit pas mais croyez-moi sur parole), un sens du décalage certain, une façon astucieuse de mettre les choses en perspective, une structure narrative des plus efficaces (une bonne vieille énumération des familles), du papier peint (cf la couverture), et une référence créative à Elmer? Mais que demande le peuple? Moi je dis oui!

Petite anecdote amusante: ce soir-là, je devais moi-même offrir un petit cadeau à une jeune Capucine, et j’avais trouvé au Pêle-Mêle un album à son nom, j’étais pas peu fière. Et incroyable mais vrai, alors que je ne l’avais même pas remarqué, c’était un album de… Quentin Gréban (Capucine au pays des rêves).

Comment éduquer un mammouth (de compagnie) de Quentin Gréban, édité par Mijade (2012) (3-5 ans)

* Visiblement Quentin Gréban a pas loin de mon âge, c’est pourquoi j’ai mis « jeune », mais on est d’accord que c’est tout relatif, il a quand même une cinquantaine de livres derrière lui.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comment éduquer son mammouth (de compagnie) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s