0-3 ans·Les livres récents

Mon Livre des Couleurs

Au commencement étaient les imagiers. Pour familiariser les bébés à la lecture, et à l’objet livre, il y a quelques options évidentes: le livre en tissu qu’ils peuvent mâchouiller (c’est encore mieux s’il fait du bruit), le livre en plastique avec lequel ils peuvent jouer dans le bain, et bien sûr, l’imagier. En matière d’imagiers, il y a plusieurs écoles, et plusieurs stades d’apprentissage surtout. Le grand classique, c’est bien sûr Le Livre des Mots de Richard Scarry. Mais si, tu connais ce livre, c’est ça:

9782226193544-j.jpg
ici en version bilingue pour la frime 🙂

Attention, digression: pour le fun, voici ici un petit article assez fascinant sur les changements faits en 1991 par l’auteur à son livre de référence publié en 1956, pour lutter contre les préjugés raciaux et sexistes inhérents à la société de l’époque. C’est une question qui m’intéresse beaucoup dans les livres pour enfants, et au-delà bien sûr dans le monde de l’enfance en général (par exemple, les motifs sur les vêtements – je milite pour les motifs neutres et fruitiers -, l’organisation de la classe, les propositions « genrées » de déguisements ou héros de référence, tout ça, tout ça). J’avais bien dit que c’était fun. 

Bref, Le Grand Livre des Mots est d’ailleurs l’un des livres préférés de Marcus en ce moment, dont on lit en général une page au moins avant de s’endormir, et qu’il lit aussi beaucoup avec sa grand-mère parait-il!

Mais avant ces grandes aventures lexicales, il est des imagiers plus simples et moins denses, qui ravissent les tous petits. C’est le cas du Livre des Bruits, imagier sonore dont j’ai déjà abondamment parlé, et qui reste notre cadeau de naissance préféré à la maison, mais aussi donc, ce Livre des CouleursIMG_6750

C’est l’un des rares livres neufs que j’ai achetés (à l’époque pour James). J’en ai aimé au premier abord le graphisme simple et aéré, les jolies variations de couleurs, les fonds blancs détourés, et surtout je crois, les petites déclinaisons de motifs, comme ici, avec ce joli vichy rose notamment:

IMG_6755

Chaque page décline une couleur, c’est très simple, pas trop chargé, c’est aussi très nature friendly puisqu’on trouve beaucoup de fruits, légumes, fleurs, animaux à manger (bon, et bien sûr l’inévitable camion de pompier pour les garçons hein!). C’est aussi un beau grand livre cartonné, ce qui fait son petit effet. C’est marqué sur la couverture, le livre est « à sentir ». C’est vrai, mais très honnêtement, alors que je pensais que ce serait un plus produit évident pour l’enfant de base (le mien quoi), et bien c’est bien le cadet de ses soucis. Et ça donne un titre pas terrible en plus, que je me suis permise d’écourter ci-dessus.

De toutes façons, la force des imagiers, c’est surtout de conforter l’enfant dans ses progrès, d’abord quand il reconnait les images, puis quand il peut les nommer. Alors on répète, encore et encore. Et encore. (et encore). Avec ce livre, la marge de progression est grande, puisqu’on commence avec le niveau basique des couleurs, puis avec les « détails » (reconnaître le cochon du flamand rose, par exemple, un accomplissement). De plus, les imagiers permettent une lecture fragmentée qui s’adapte aux capacités d’attention de l’enfant, pas toujours égales en fonction de l’humeur ou des moments de la journée. On peut lire une page ou dix pages, cela n’a que peu d’importance. Et moi je dis, toute page lue est une victoire (sur les Ninjago).

Petit détail amusant (et là vous excuserez mon ethnocentrisme), on peut constater qu’il s’agit d’un livre français, et non d’un livre belge, puisqu’on parle bien ici de violet et de marron, et non de mauve et de brun (la maitresse: 0/ moi: 1).

Mon livre des couleurs et à sentir, illustré par Isabelle Chauvet, écrit par Marie Delhoste, édité par Thomas Jeunesse (2011) (0-3 ans)

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s