3-5 ans·Les livres récents

Dans mon petit coeur

Marcus vient d’avoir 2 ans et demi, et autant dire qu’il s’emploie avec le sourire à nous rappeler que les terrible two, ce n’est pas qu’un mythe (bon, quand je suis fatiguée, je me dis que quand même, on ne parle pas assez des terrible un et demi, terrible trois et trois-quart, terrible 5 ans moins 1 mois, terrible trente-cinq, mais passons). Bref, en ce moment, être dans la tête, le corps et le coeur de Marcus, je m’imagine que c’est une sorte de grand huit permanent, comme être propulsé d’une émotion contradictoire à l’autre, entre satisfaction orgasmique (deux bonbons! deux bonbons!!!!!!!) et frustration apocalyptique (se mouiller quand on va dans le bain? Non mais sérieusement? Se mouiller quand on va dans le bain?!!!!!). A ce sujet, ma Bible absolue, mon messie, c’est lui, Jason Good, dieu vivant de la psyché des enfants de 2 ans (lis ça, tu me diras merci) (il a fait plein d’autres listes presque aussi hilarantes, compilées dans cet excellent livre).  Ca, c’est pour les lectures qui permettent aux parents de rire de leur tragique impuissance face à ce phénomène – selon le bon vieil adage, mieux vaut en rire qu’en pleurer.

Mais avec les enfants, qu’est-ce qu’on lit, pour mieux comprendre ce qui leur passe par la tête? Et bien on peut lire ce livre, offert à Noël au B-Boys par ma maman.

Dans mon petit coeur, c’est l’évasion très graphique d’une petite fille qui découvre peu à peu le tumulte et la force des sentiments qui agitent son coeur, entre grandes peines et petits bobos, bonheurs mineurs et joies majeures.

"Dans mon petit coeur" de Jo Witek et Christine Roussey

Tout un programme en somme! Bien sûr la petite fille est souvent heureuse, rêveuse, tendre ou aventureuse:

Mais surtout, elle est souvent submergée par des émotions contrariantes et surprenantes, colère, peur, peine… A chaque fois, ces différents états de son coeur sont illustrés par une couleur, et une analogie poétique. Le coeur courageux qui lui donne des ailes la propulse dans les airs comme une montgolfière, le coeur en colère qui la met hors d’elle la transforme en bombe à retardement, son coeur « lourd et gris », figure une tristesse qui l’enserre et s’abat sur elle comme le souffle d’un immense éléphant:

"Dans mon petit coeur" de Jo Witek et Christine Roussey

C’est joli, poétique, malin, pétillant, graphiquement très recherché, notamment grâce à la succession de coeurs perforés, tous encadrés d’une différente couleur, qui mènent jusqu’au coeur du livre, son jardin secret.

Cet album coloré, et ludique (j’ai déjà dit que les garçons ne résistent pas à un livre « troué », comme La Chenille qui fait des trous bien sûr, ou Un petit trou dans une pomme) permet d’aborder sans forcer des questions difficiles, pour les petits comme les grands, via un véritable nuancier des émotions. Le dessin crayonné, au style vif et enfantin, apporte beaucoup de spontanéité, c’est tendre et espiègle, et ça fait parler. Alors certes, ça fait plus parler James du haut de ses 5 ans que Marcus du bas de ses terrible two, mais comme ça fait aussi réfléchir les parents (et ça, on prend), c’est tout bénéf.

Il semblerait que l’auteure et l’illustratrice aient signé par mal d’autres albums ensemble, voilà à nouveau ma liste de livres à trouver qui s’allonge 🙂

Pour la route, l’illustration de la page de garde, c’est cadeau:

"Dans mon petit coeur" de Jo Witek et Christine Roussey

 

Dans mon petit coeur de Jo Witek, illustré par Christine Roussey (2013) édité par De La Martinière Jeunesse

5 réflexions au sujet de « Dans mon petit coeur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s