0-3 ans·3-5 ans·Etude de marché

Papapapapa

Bon, on a déjà réglé leur sort aux mamans, il est temps de passer aux papas, dont la fête arrive à grands pas. Pour commencer, j’ai eu beaucoup moins de mal à trouver des livres sur les papas dans la bibliothèque des garçons. Non pas parce que ce sont des garçons, bien sûr, mais plutôt à mon avis parce que les livres sur les papas n’hésitent pas à recourir au ressort de l’humour, et comme on a plutôt tendance à privilégier les livres rigolos aux livres trémolos à la maison, cqfd, j’ai envie de dire.

Vous remarquerez aussi que dans ma sélection de livres Faites des mères, en fait peu d’entre eux étaient consacrés à la figure maternelle, c’était juste des mamans de livres que j’aimais bien. Et même, j’avais plutôt traité le sujet dans dans la sélection Maman en a ras la patate, que j’avais eu envie de faire après avoir parlé de Madame le Lapin Blanc. Bref. Il se peut qu’un jour je me penche plus sérieusement sur les représentations de la mère et du père dans les livres pour enfants contemporains. Ce sera sans doute passionnant, mais présentement, je n’ai pas trop le temps. Ici quoiqu’il en soit, c’est incontestable, la figure paternelle est bien au coeur des débats!

  • Le coup de  ❤

"Mon papa est un soleil" de Johan Leynaud

Mon papa est un soleil est aussi lumineux que son titre. C’est l’histoire d’un papa extraordinaire, qui sait faire ses lacets, claquer des doigts, sauter sur un pied. Tellement extraordinaire, et tellement lumineux, qu’il en ferait presque de l’ombre à son rejeton.

IMG_6312

Sauf que non, parce que cet astre solaire illumine tant et si bien son petit gamin que c’est vite à lui de resplendir toujours un peu plus pour devenir un soleil à son tour.

Amour, humour, bienveillance, transmission, tout y est, non? Les illustrations, hyper stylisées, déclinent le jaune citron du soleil de la couverture, et irradient père et enfant de page en page.

Mon papa est un soleil est un très beau petit livre cartonné, accessible aux tout-petits, lumineux, tendre, et plein de poésie.

Un cadeau idéal en somme. J’attends avec impatience que l’auteur décline l’idée avec ma maman, mon frère, ma soeur, qu’ils soient des soleils, ou d’autres astres. Oh, mais ça tombe bien, je connais un peu l’auteur, c’est le beau-frère de ma belle-soeur! Dis Johan, c’est pour quand les suivants? 🙂

  • L’incontournable

IMG_7906

Anthony Browne, amour inconditionnel, je ne peux pas passer à côté de Mon Papa donc! Quelques images pour la route.

IMG_7907

IMG_7908

La dynamique est la même que dans Ma Maman, et la même aussi que dans Mon frère d’ailleurs. Le papa y est tous les papa, drôle, gentil, con-con, tendre, fort, courageux, vorace, doué, etc, etc. Il y a plein d’autres Anthony Browne avec des papas en tous genres, notamment le superbement émouvant Anna et le Gorille, ou le hit assuré auprès des tout-petits Toc, toc, qui est là?  IMG_7909

J’adore cette double page, sa référence à Bonsoir lune (la papa saute par-dessus la lune, faisant écho au tableau de la vache sautant par-dessus la lune), et en poussant un peu, tu remarqueras que les chaussettes qui pendent sur la corde à linge ont dû appartenir à Elmer dans une autre vie. Non?

Bref, une fois de plus, #AnthonyBrowneForever.

  • Le rigolo qui fait sérieusement réfléchir

"Comment élever son papa" d'Alain Le Saux

Les dessins sont un peu bruts de décoffrage (ça me rappelle mes expérimentations avec DOS et la tortue, je sais, je l’ai déjà dit dans l’article sur Aboie, Georges, mais c’est un précieux souvenir), c’est très bavard, c’est même long, mais j’adore ce livre. J’adore ce livre, parce qu’il est clairement du côté des enfants, et offre avec humour aux parents l’opportunité précieuse de voir le monde à la hauteur de leur enfant. L’enfant du livre nous donne de précieuses recommandations sur la meilleure façon d’élever son papa. Par exemple:

IMG_7914

ou encore:

IMG_7917

IMG_7916On s’imagine que ce guide est un guide inversé sur la meilleure façon d’élever son enfant, mais certaines planches laissent habilement planer le doute. Et si ce livre était vraiment un manuel pour apprendre à élever son papa (ou sa maman hein d’ailleurs)? Regarde: « Quand mon papa me ment, je soutiens son regard fixement, jusqu’à ce qu’il comprenne que je sais la vérité. Un papa doit savoir qu’il ne peut rien vous cacher. » Ou encore un de mes préférés: « Quand mon papa regarde une émission débile à la télévision, je ne le lui interdis pas, mais j’essaie de savoir pourquoi ça l’intéresse. Il vaut mieux un papa moyen qu’un papa malheureux. » Drôle, et cruel!

J’aime particulièrement cette page-là aussi:

IMG_7918

En tant que parents, on a souvent tendance à être un peu schizophrène. D’un côté on voudrait que nos bébés restent des bébés le plus longtemps possible. De l’autre, on a hâte, hâte qu’ils sourient, qu’ils marchent, qu’ils parlent, qu’ils soient propres, qu’ils fassent du vélo, qu’ils battent Garry Kasparov aux échecs. Cela dépend des parents, bien sûr, mais on est parfois amenés (parfois malgré nous), à les oppresser par un esprit un peu trop compétitif.

Bref j’adore ce livre. Les garçons l’aiment beaucoup aussi, Marcus parce qu’il trouve les situations amusantes, et adore que son papa soit le héros d’un livre je crois, James parce qu’il est fier de comprendre (la plupart du temps) le double sens de ces petits scènettes. Alain Le Saux est un auteur prolifique, qui a écrit pas mal d’albums axés sur des jeux de mots, notamment Mon copain Max m’a dit qu’il comptait sur son papa pour faire ses devoirs qu’on aime beaucoup aussi! Il est aussi l’auteur de quelques courts ouvrages consacrés aux papa, Papa Pique, Papa Dort, Papa nage, etc, que je ne connais pas. Ici un bref mais juste hommage à Alain Le Saux disparu il y a un an.

  • Le plus bruyant

"Papa!" de Philippe Corentin

Ben oui, on n’allait quand même pas passer à côté de l’occasion de beugler un peu, non? Il va sans dire que les garçons ont un faible pour les livres (hum, et les chansons, n’est-ce pas « CERF, CERF, OUVRE-MOI! ») qui leur permettent de hurler en toute légalité. De fait, quand on lit Papa!, on a le droit de hurler PAPA! Bien vu 🙂

Papa!, c’est l’histoire d’un petit garçon et d’un petit dragon, qui surpris de se trouver l’un à côté de l’autre dans leur lit à l’heure du coucher hurlent à gorge déployée:

IMG_7912

Chacun est donc secouru par son géniteur, qui l’amène au salon se faire rassurer par son génitrice, puis le ramène au lit. C’est drôle, décalé, inventif, imaginatif…

Ce que je viens d’apprendre en faisant deux ou trois recherches sur Alain Le Saux (voir ci-dessus), c’est qu’il s’agit en fait du demi-frère de Philippe Corentin. Et moi je trouve qu’il y a une belle idée de la fraternité dans leurs dessins respectifs!

  • Le tout mignon

"Mon papa et moi" de Tadao Miyamoto

Un petit ours est soudain assailli par le doute: « Dis papa, comment peux-tu être sûr que tu es vraiment mon papa? Et si tu me voyais parmi plein d’oursons, comment me reconnaitrais-tu? » Alors papa ours s’emploie à lui expliquer d’où il vient, lui dire ce qu’il a d’unique, et lui rappeler les jolis souvenirs qu’ils partagent.

IMG_7921

Les dessins sont particulièrement réussis, entre les ours crayonnés et le motif végétal découpé, le petit ours est délicieusement espiègle, et le papa ours parfaitement tendre et bougon à la fois. C’est délicat sans être mièvre, et propose une jolie variation sur les liens qui unissent parents et enfants, les liens du sang, du coeur, de l’esprit, mais aussi les liens des petites légendes personnelles que l’on se racontent, et qui tissent l’histoire familiale.

  • L’ingénieux

"Comment j'ai sauvé mon papa" d'Hervé Tullet

Les albums d’Hervé Tullet se distinguent par leur créativité et leur liberté formelles. Il joue beaucoup sur les formes, les couleurs, les vides et les pleins. Ici on retrouve le motif du petit trou, qui dévoile un détail de la page suivante, laissant présager d’un sens remis en cause lorsque l’on tourne la page et que le détail est remis dans son contexte. Ici papa est au bout du rouleau, il se réveille pas très en forme. Son rejeton va s’employer à le remettre d’aplomb, en lui proposant quelques activités qui devraient le requinquer. Mais ça ne marche pas à tous les coups…

IMG_7910

IMG_7911

C’est pop, frais, coloré, malin et ingénieux, tout aussi fouilli que foisonnant, gai, déluré, ça tord le cou à quelques clichés au passage. C’est très chouette donc!

  • Le grand classique

IMG_7923

Mais évidemment… Le plus grand papa de tous les papas, quand on ne croit plus au Père Noël bien sûr, c’est quand même bien Barbapapa, non? Pas besoin de le présenter, Barbapapa. Barbapapa, au début de sa vie, il dépérit d’amour et de son besoin d’enfanter, faut pas oublier ça. Il cherche Barbamama jusqu’au bout du monde et plus loin encore (pour la trouver finalement au fond du jardin), il engendre direct sept mioches, pas tous brillants si je peux me permettre, et il les aime tous autant. Barbapapa, il accepte qu’on le recouvre entièrement de plastique pour créer la maison familiale, et puis surtout, Barbapapa crée avec Barbamama la meilleure école du monde, celle où tous les enfants, des plus studieux aux plus turbulents, s’épanouissent en magnifiant leurs talents. Elle est où cette école encore?

Voilà voilà une petite sélection spéciale « Fête des papas », exclusivement basée sur notre bibliothèque. Si vous voulez on vous les prête 😉

  • Mon papa est un soleil de Johan Leynaud (2015) édité par Sarbacane
  • Comment élever son papa? d’Alain Le Saux (2003) édité par Payot & Rivages
  • Papa! de Philippe Corentin (1995) édité par L’Ecole des Loisirs
  • Mon papa et moi de Tadao Miyamoto (1992) édité par Mango
  • Comment j’ai sauvé mon papa d’Hervé Tullet (1995) édité par Hachette (mais réédité ici par Seuil Jeunesse)
  • Barbapapa, les belles histoires d’Annette Tison et Talus Taylor. Il s’agit de trois histoires qui datent de 1970, 1971 et 1972, rééditées par Les Livres du Dragon d’Or en 2003.

3 réflexions au sujet de « Papapapapa »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s