5-7 ans·Les livres récents

La Reine d’Angleterre se gratte la tête

Admettons que toi, lecteur, tu sois parent. C’est un postulat un peu osé, mais basé sur des études scientifiques très pointues, me poussant à penser qu’il y a de fortes probabilités que tu le sois si tu lis ce blog. Alors certes, c’est un peu excluant, voire segmentant de m’adresser d’emblée aux parents, mais toi-même tu sais: si la Reine d’Angleterre se gratte la tête, ben c’est forcément qu’elle a des poux. Obviously.

Le Royaume d’Angleterre est en ébullition: il se murmure que sa sérénissime souveraine aurait le cuir chevelu qui la démange. Mais kwaaaaa? Heureusement, la presse est sur le coup:

La Reine d'Angleterre se gratte la tête Haquet Gwénaëlle Doumont

Et la presse, qui a l’oeil affuté et le scoopomètre au max, a commencé à se poser des questions dès qu’on a appris que le Prince Charles envisageait une retraite into the wild dans la savane.

La Reine d'Angleterre se gratte la tête Haquet Gwénaëlle Doumont

Mais quand ce dernier a commencé à se gratter lui aussi, en sus du Premier Ministre, mais arrêtez tout! Here comes Donald…

La Reine d'Angleterre se gratte la tête Haquet Gwénaëlle Doumont

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent, c’est la cata intersidérale, la crise internationale, l’apocalypse mondiale. A tel point que les bobbies eux-mêmes en perdent la tête…

La Reine d'Angleterre se gratte la tête Haquet Gwénaëlle Doumont

…tandis que les Français eux, par essence ontologiquement intrinsèque… ben, font la grève, indeed!

La Reine d'Angleterre se gratte la tête Haquet Gwénaëlle Doumont

Et tout ça pour quoi, au final? Pour quelques colonies de poux, bien sûr! En même temps, regardez comme ils ont l’air menaçants:

La Reine d'Angleterre se gratte la tête Haquet Gwénaëlle Doumont

Ou pas… Finalement, ils ont même plutôt l’air joyeux de pouvoir s’épanouir sur autant d’illustres crânes.

Vous l’aurez compris à ce stade, La Reine d’Angleterre se gratte la tête est un album excessivement amusant à la fois sur la rumeur, l’emballement médiatique et… les poux: et hop, d’une pierre trois coups! je vous passe la suite qui réserve son lot de surprise, notamment le pourquoi du comment, et bien sûr la chute, mais tout ou presque est drôle dans ces planches qui fourmillent de détails, des textes hilarants aux petites trouvailles visuelles, d’autant que les illustrations extrêmement denses, offrent de petites découvertes à chaque relecture.

Pour quiconque a déjà dû couper la larme à l’oeil une paire de boucles à cause d’une invasion inopinée de ces saloperies de parasites (chez les James & Marcus, on est des têtes à poux de mère en fils), cet album facétieux arrive à point nommé pour dédramatiser quelque peu la situation. Et quand en plus la presse en prend pour son grade, tout comme nos amis so British, le tout dans une « enquête rondement menée » comme le dit la couverture avec espièglerie, autant dire que petits et grands lecteurs s’esclaffent de concert – bon ok, pas tout le temps de concert, on rit pas forcément aux même blagues, mais on rit tous. Voilà une bien belle découverte, et des autrices à suivre – ou à rattraper!

La Reine d’Angleterre se gratte la tête d’Alice Brière-Haquet et Gwénaëlle Doumont, Editions Frimousse, 2017

PS: on participe à la chouette initiative « Chut les enfants lisent » du blog Devine qui vient bloguer?

Publicités

Une réflexion au sujet de « La Reine d’Angleterre se gratte la tête »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s