3-5 ans·Les livres récents

L’infini voyage

Alors que j’errais telle une âme en peine dans le rayon jeunesse de notre librairie de quartier (Filigranes à Bruxelles, c’est notre librairie de quartier, un lieu de perdition de 2600 mètres carrés ouvert 7/7j) (ça n’aide pas), je suis tombée sur ce petit livre, sous cellophane. Je n’ai pas pu le feuilleter donc (je suis trop bien élevée pour déchirer de la cellophane dans un rayon, un jour ça me perdra), mais en voyant la couverture, j’ai su dans la milli-seconde qu’il nous fallait ce livre. Vous voyez pourquoi?

L-infini-voyage-Sachie-Hattori

Mais les grenouillères bien sûr! Non mais vous avez vu la variété et la pure beauté des motifs imprimés sur ces grenouillères? D’aussi loin qu’il m’en souvienne (depuis la naissance de James en vrai), je nourris une obsession pour les grenouillères aux motifs non-genrés (oui, je sais, c’est pointu comme obsession), et là, comment vous dire, c’est comme si j’étais au paradis de la grenouillère non-genrée: des spirales, des ananas, des abricot, des anémones, des poids, des carreaux, des triangles, des rayures, des ballons, arrêtez tout!

Mais revenons-en à nos moutons, le livre bien sûr. Même si mes divagations sur le vestiaire de ses personnages ont l’air farfelues, elles sont en fait révélatrices de l’une des grandes forces et des grandes beautés de ce livre: la diversité non-stéréotypée de ses petits héros. Voici le début de l’histoire:

L-infini-voyage-Sachie-HattoriL-infini-voyage-Sachie-Hattori

C’est une histoire intemporelle: et s’il existait, avant la naissance, une sorte de paradis des bébés? Un voyage initiatique, un chemin à suivre pour les faire arriver jusqu’à nous? Une sorte d’initiation spirituelle qui préparerait les nouveaux-nés à affronter le monde. 1001 voyages, 1001 épreuves à traverser pour être apte à appréhender le vaste monde. Une idée délicieusement poétique en somme, que décrit dans le détail la petite narratrice.

Et là, c’est un déluge, que dis-je, une festival de planches toutes plus belles les unes que les autres, chatoyantes et gracieuses, une sorte de croisement absolu entre les univers de Gyo Fujikawa et Ilya Green. Comment, non mais comment résister?

La preuve par l’image:

Oui, nos bébés sont donc techniquement des poussières d’étoiles, ils sont solidaires, courageux et vaillants, s’accomplissent et s’entraident. « Quand nous découvrions de belles choses, nous faisions un voeu, » nous explique la petite héroïne, et voici le sien:

L-infini-voyage-Sachie-Hattori

J’avais envie de la serrer physiquement dans mes bras tellement sa réponse est parfaite. Non mais vous imaginez? A la question que souhaiterais-tu être dans la vie, répondre: « Une esthète ». C’est pas de toute beauté?

Sans compter que la créativité graphique est de mise tout au long du récit. Voici une page « dans le brouillard »:

L-infini-voyage-Sachie-Hattori

L’infini voyage semble être le premier livre d’une jeune illustratrice japonaise, Sachie Hattori, dont je n’ai pas appris grand chose sur Google. Le livre est qui plus est publié par une maison d’édition que je ne connaissais pas, Le Petit Lézard, et qui a également publié plein d’aventures des Moomin.

Bref, je récapitule, un univers graphique frais et gracieux, un récit d’une infinie poésie et d’une grande tendresse, des filles et des garçons sur un pied parfait d’égalité, et des enfants de toutes origines. Carton plein pour ce petit album vite devenu l’un de nos favoris, entre les univers de deux de nos autrices préférées (Gyo Fujikawa et Ilya Green), ou un album comme Un p’tit coin de parapluie également découvert récemment.

L’infini voyage de Sachie Hattori, Editions Le Petit Lézard, 2017

2 réflexions au sujet de « L’infini voyage »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s