3-5 ans·5-7 ans·Vieillerie vintage

Le journal de Véronique: mon école

Mais dites-donc, ce serait pas la rentrée scolaire incessamment sous peu?

Ca me rappelle que si on vous a déjà parlé des vacances de notre bonne amie Véronique (Le journal de Véronique: premier jour de vacances), on ne vous a jamais parlé de sa rentrée. Sacrilège!

Car si Véronique est parfaitement vintage (elle sent le vide-grenier, les bacs à glaçons pommes, et les vestes en peau de mouton retournée), elle est aussi étonnamment moderne. Regardez plutôt.

Le-Journal-de-Veronique-Maud-Frere-Nadine-Forster

Commençons par un petit point fashion. Ces mocassins/ chaussettes hautes, ce petit carré qui va bien, cet élégant cartable, je vois tout à fait Véronique nous faire un petit Insta « Outfit of the Day – spéciale rentrée ». Et que dire de sa copine Arlette? Ce pantalon à carreaux ET les petits boutons rouges assortis sur la chemise? C’est pas digne du Elle spécial mode ça?

Sans compter que Véronique se pose des questions toujours d’actualité aujourd’hui quand il s’agit d’habiller des fillettes pour la cour de récré: mais pourquoi, ô grand pourquoi, leur mettre des habits pas pratiques pour courir, sauter, grimper, jouer?

Véronique: 1 – Gender clothing: 0

Le-Journal-de-Veronique-Maud-Frere-Nadine-Forster

Véronique a une institutrice sans lunettes, un truc assez chelou, car c’est bien connu, toutes les institutrices ont des lunettes. Ce qui est bien connu aussi, c’est qu’aujourd’hui, il y a majoritairement des institutrices, on compte les instituteurs sur les doigts de la main dans une école en général. Cette année, James a un instit homme. Le seul de l’école. Sur 15.

(on admirera au passage l’écriture de Maud Frère, et la façon dont elle réplique à merveille le flot de pensées de notre chère Véronique) (c’est bien simple, on n’est pas loin du stream of consciousness de Molly Bloom là) (veuillez excuser mes études de lettres)

Le-Journal-de-Veronique-Maud-Frere-Nadine-Forster

Ici Véronique se prélasse dans un fauteuil en téléphonant à sa pote Arlette. Terriblement moderne. Bon, pour être tout à fait contemporaine, j’imagine qu’elle devrait faire un what’s app vidéo en scrollant le profil Facebook d’Odilon et en bitchant sur les Insta de Ginette, tout en essayant deux ou trois filtres Snapchat, mais à part ça, on y est, non?

Le-Journal-de-Veronique-Maud-Frere-Nadine-Forster

Alors là, c’est carrément #metoo. Non mais Odilon, c’est bon quoi. Cette espèce d’obsession à toujours vouloir être le plus fort, merci mais non merci. Les filles et les garçons d’aujourd’hui ont mieux à faire que d’endurer ces lubies.

Le-Journal-de-Veronique-Maud-Frere-Nadine-Forster

Heureusement que Véronique a un ami indien imaginaire, Zaza, un peu noir & blanc, du coup, mais qu’elle retrouve à l’occasion dès qu’elle a un dilemme à régler. Comble du raffinement, Zaza a lui-même son propre compagnon canin, lui aussi en noir & blanc.

Allez, finissons en beauté sur deux petites scènes de la vie quotidienne dans une école de filles en 1964, à base de macramé et de farandoles. Parce que quand même c’est trop mignon.

 

Le Journal de Véronique: mon école de Maud Frère et Nadine Forster, éditions Pierre Tisné, 1964.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s