3-5 ans·5-7 ans·Etude de marché

Vive l’école!

Oui, je sais, c’est les vacances, ou presque, mais n’est-ce pas justement le moment idéal pour penser à la rentrée?

L’année prochaine, nous avons pour la première fois deux rentrées scolaires à la maison, et pas des moindres, l’une en maternelle, et l’autre en primaire. De fait, je sens que l’on va pas mal capitaliser sur les lectures dédiées au sujet cet été, histoire de s’assurer une transition tout en douceur… Si les vacances sont plus que bienvenues, James et Marcus sont très excités par cette nouvelle année scolaire qui s’annonce, pleine de découvertes et de surprises. Voici donc une petite sélection des livres qui à la maison parlent d’école.

  • L’ECOLE IDEALE

"L'Ecole de Barbapapa" d'Annette Tison

L’Ecole de Barbapapa (et Barbamama), c’est un peu l’école de rêve, tout en pédagogie et en respect du rythme d’apprentissage des enfants. Alors que Barbapapa et Barbamama accompagnent les petits jumelles à l’école du village, ils assistent à une véritable rébellion générale, aussi bien de la part des enfants qui ne supportent plus ce carcan, que de la part des adultes qui ne savent plus comment mater l’insolence de ces garnements. Ca tombe bien, les Barbapapa ont une idée, une école où chacun est encouragé à faire ce qui lui plait, à lui, où chacun développerait capacités et compétences qui le rendraient apte à aborder les autres disciplines en toute sérénité (c’est pas dit comme ça mais c’est un peu l’idée). Mate un peu l’école des Barbapapa: y’a un potager, une forêt où on construit des cabanes, une salle de dessin où l’on peint sur les murs…

La morale de l’histoire, c’est qu’à la fin, IMG_8822

CQFD.

L’Ecole de Barbapapa d’Annette Tison et Talus Taylor (1976), réédité par Les Livres du Dragon d’or en 2012

  • L’ECOLE IDEALE, BIS

IMG_8849

Dans son aventure Marmouset entre à l’école, le petit garçon à la salopette rouge nous offre à voir le paradigme classique du bambin qui découvre l’école: dans un premier temps, il refuse catégoriquement d’y aller, pour rapidement refuser tout aussi catégoriquement de la quitter. Merci Marmouset pour cette démonstration brillante de la tendance qu’ont les jeunes garçons de mon entourage à changer d’avis comme de chemise. Mais bon, en vrai on le comprend Marmouset, elle a l’air top son école…

On y fait de la musique, du sport, le tout avec les copains. C’est décidé, on veut la même école! L’école de Marmouset, c’est aussi l’école idéale, parce que c’est l’école de mon enfance, celle des petits villages, un école du passé en somme 🙂

Marmouset entre à l’école de Dina Kathelyn (1980), édité par Casterman

  • L’ECOLE DES CANCRES

"Je, tu, il m'embête" de Michel Van Zeveren

L’école, c’est aussi les copains, les bêtises, les disputes, les punitions. Tout le monde au coin! Bon, techniquement, rien ne nous dit que ces petites bêtes sont des cancres, mais l’album soulève avec humour la question de la discipline à l’école, et c’est important aussi, la discipline! Michel Van Zeveren y joue sur les différentes acceptions du verbe « embêter », et nous offre quelques petits jeux de mots visuels qui finissent en punition collective (oui, je sais, c’est pas bien les punitions). Vous me copierez 100 fois au tableau la phrase suivante: « J’arrête d’embêter mon voisin de classe même si je m’embête ».

Je, tu, il m’embête de Michel Van Zeveren édité par L’Ecole des Loisirs (2013)

  • L’ECOLE DES CANCRES, BIS

"Kiki kiffe l'école" de Vincent Malone

A la maison, on kiffe Kiki, mais de ce qu’on sait de lui, il a quand même pas mal le profil du cancre, comme en témoigne d’ailleurs sa casquette d’âne sur la couverture. Du coup, ce n’est pas sans une certaine délectation anticipative que nous nous sommes rués sur ce volume des aventures de Kiki, qui ne déroge pas à la règle (voir ici la règle de Kiki). Kiki y a du mal à faire son cartable, ses coloriages soulèvent une question existentielle que se pose les parents depuis la nuit des temps des coloriages (mais qu’est-ce que c’est?), mais heureusement, Kiki peut toujours compter sur les coquillettes de la cantine pour sauver sa journée.

Kiki kiffe l’école de Vincent Malone, illustrations de Jean-Louis Cornalba (2013) édité par le Seuil dans la collection « L’Ours qui pète »

  • L’ECOLE SAVANTE

"Jouons à l'école" de Richard Scarry

Jouons, jouons, mais surtout n’oublions pas d’apprendre! Comme à son habitude, Richard Scarry livre ici un joli imagier autour de l’univers de l’école, et un peu plus, l’occasion d’enrichir le vocabulaire des petits et des moyens au travers de scènettes enjouées et enfantines mettant en scène les principaux héros de l’auteur, dont les incontournables Asticot, Bernard-le-Gorille ou encore Pierrette-la-Pieuvre.

Comme d’habitude, c’est aussi délicieux que c’est désuet, les personnages sont loufoques juste ce qu’il faut, pathologiquement maladroits, et résolument charmants.

Jouons à l’école de Richard Scarry (1969, revu en 1979), édité par Gautier-Languereau

  • L’ECOLE EN VRAI

IMG_8828

Pour finir, l’indispensable petit livre documentaire, qui pose toutes les questions qui turlupinent les petits, aussi basiques ou alambiquées soient-elles. Nous on a le Mes p’tites questions: l’école primaire de chez Milan, qui est bien fichu, va au bout des sujets, décortique les possibles craintes ou appréhensions, et souligne l’importance de l’école et du travail que les enfants y effectuent chaque jour, mettant en avant aussi bien le maître/ la maîtresse que l’élève.Une chouette façon de sonder l’enfant pour voir comment il aborde ce beau mais néanmoins impressionnant changement. En gros, « Tout ce que vos enfants ont toujours voulu savoir sur l’école sans jamais le demander ». La preuve par les questions auxquelles le livre apporte de précieuses réponses:

Mes p’tites questions: l’école primaire de Pascale Hédelin, illustré par Judith Gueyfier et Jessica Das, édité par Milan (2013)

En attendant cette belle rentrée qui s’annonce à la maison, vive les vacances!

PS: On est ravis de participer à la chouette initiative « Chut, les enfants lisent » de Devine qui vient bloguer !

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Vive l’école! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s